Le Diari Oficial de la Generalitat Valenciana (DOGV) annonce aujourd’hui l’approbation par le ministère du Logement, des Travaux publics et de la Vertebration du territoire des deux projets appelés à révolutionner le réseau de transport public dans la Marina Alta.

D’une part, le projet de service public de transport de voyageurs CV-201, qui tisse le réseau de bus dans toute la région.

D’autre part, le projet CV-202, qui établit le service entre les deux régions de la Marina et la ville d’Alicante et l’aéroport. Dans les deux cas, il s’agit d’un pas de géant en termes de vertèbre et de mobilité dans les transports publics.

Enfin, le service d’autobus desservira toutes les villes de la Marina Alta, qui seront également en liaison directe avec la gare AVE d’Alicante.

Service régional : un minimum de 14 autobus et 520 000 kilomètres par an et une connexion garantie de toutes les municipalités avec l’hôpital.

D’une part, le ministère du Logement, des Travaux publics et de la Vertebración del Territorio a approuvé le nouveau projet de service public de transport de passagers CV-201 La Marina Alta après le processus d’information publique où ils ont soumis des propositions municipalités, entités et entreprises, comme publié dans le Journal officiel de la Generalitat Valenciana (DOGV).

Le nouveau contrat optimise l’offre actuelle et desservira une population d’environ 170 000 habitants, pour laquelle elle disposera d’un minimum de 14 bus et parcourra environ 520 000 kilomètres par an.

La nouvelle disposition des lignes améliore sensiblement l’offre de services actuelle. Ainsi, par exemple, le trafic régional au départ et/ou à destination de la Marina Alta est concentré dans un seul titre contractuel, ce qui permet de coordonner les services et les horaires et de générer des synergies dans l’exploitation des noyaux les plus dispersés.

Un point très important est que le projet garantit les liaisons quotidiennes avec l’hôpital de référence, situé à Dénia, à toutes les municipalités de la zone fonctionnelle. Ainsi, les petites villes de l’arrière-pays telles que Castell de Castells, Senija et Llíber, qui n’avaient jusqu’à présent aucune connexion, en auront désormais une.

De même, le rôle des nœuds d’échange de Pego et d’Orba en tant que municipalités de référence de l’environnement le plus rural avec des connexions avec les plus petites villes et les régions environnantes est apprécié.

De plus, l’intermodalité est également favorisée avec la TRAM d’Alicante, par le biais d’itinéraires avec arrêts dans les gares référentes telles que Teulada, Gata de Gorgos, Calp ou La Xara.

L’organisation du service s’inscrit dans le cadre de la réorganisation complète de l’ensemble de la Communauté que la Generalitat a menée à bien afin de garantir les transports publics dans 100% des communes.

Améliorations de dernière minute

Suite à l’acceptation des allégations présentées, il est à noter que la demande de la Mairie de l’Atzúbia d’inclure le trafic Planes-Pego en vue d’optimiser les ressources avec le service Dénia a été incluse. En outre, dans le cas de Forna, la demande est satisfaite sur l’itinéraire qui relie Planes à Pego par la Vall de Gallinera.

La proposition présentée par la Mairie de la Vall de Gallinera a également été incorporée et garantit que toutes les municipalités de la zone fonctionnelle de la Marina Alta soient intégrées dans la zone de prestations correspondante.

Pour sa part, la proposition de la Mairie de Benissa a été retenue, qui consiste à inclure un arrêt supplémentaire sur la route L3, sous réserve de l’amélioration des infrastructures nécessaires. De plus, d’autres arrêts d’intérêt particulier sont également inclus sur L7.

En ce qui concerne les allégations présentées par divers opérateurs de la région, il a été considéré que la liaison Benidoleig-Pedreguer sur la ligne L5 et la liaison avec El Verger sur la ligne L4 étaient articulées. En outre, l’axe Benissa-Orba a une liaison directe ou de transbordement avec l’hôpital régional.

Caractéristiques du nouveau projet

La concession CV-201 La Marina Alta est entièrement développée dans cette région de la province d’Alicante. Une région caractérisée par deux réalités socio-démographiques et territoriales qui déterminent les besoins et les modèles de mobilité de la population.

D’une part, il y a un axe côtier avec des villes très touristiques qui exercent leur capacité polarisante de relations de mobilité. D’autre part, il y a un espace intérieur, avec de nombreuses populations petites et géographiquement dispersées qui ont besoin de solutions de performance flexibles qui garantissent à leur population l’accès aux services de base dans les nœuds principaux.

Dans ce contexte, outre les villes côtières de Dénia, Xàbia et Calp, qui jouent le rôle de sources régionales, il est nécessaire de structurer le service sur d’autres noyaux intérieurs comme nœuds d’échange. En ce sens, l’axe Benissa-Orba-Pego peut être décisif.

Tous les véhicules affectés au contrat seront conformes à la directive européenne sur l’accessibilité et aux autres caractéristiques établies dans la loi sur l’accessibilité universelle au système de transport de la Comunitat Valenciana ; ils devront être homologués et conformes à la réglementation en vigueur au moment de leur affectation.

En outre, les véhicules seront équipés d’un système moderne d’assistance à l’exploitation (SAE), basé sur des systèmes de géolocalisation par satellite et des communications de données de pointe, qui fournira les informations requises par la direction générale des travaux publics, des transports et de la mobilité en temps réel.

Le nouveau contrat sera conclu pour une durée de 10 ans et on estime que le service à fournir apportera à la Generalitat une contribution économique pour couvrir le déficit d’exploitation de 695.000 euros par an.

La liaison avec Alicante, l’AVE et l’aéroport : un minimum de 13 bus et plus de 2 millions de kilomètres par an.

D’autre part, le DOGV publie également aujourd’hui l’approbation du projet CV-202 qui relie les deux régions de la Marina avec Alicante et l’aéroport de l’Altet. Ce contrat optimise l’offre actuelle et desservira une population d’environ 652 000 habitants, pour laquelle elle disposera d’un minimum de 13 bus et parcourra environ 2 071 000 kilomètres par an.

La nouvelle disposition des lignes améliore considérablement l’offre de services actuelle. Ainsi, par exemple, les déplacements rapides vers l’aéroport et les centres touristiques sont encouragés, les liaisons avec la gare de l’Adif (AVE) et l’Universitat d’Alacant sont garanties, le service entre la capitale et les villes intermédiaires est amélioré et de nouvelles liaisons directes avec l’aéroport comme Altea, l’Alfàs del Pi, Pedreguer, Gata de Gorgos, Dénia, Teulada, Benissa et Xábia qui n’en bénéficiaient pas à ce jour.

Améliorations de dernière minute

Suite à l’acceptation des allégations présentées, il convient de noter que la demande de la Mairie de Xàbia d’augmenter le niveau de service de la liaison avec Alicante et l’aéroport à 4 liaisons quotidiennes par direction a été incluse, qui peut être assimilée à l’offre actuelle un jour ouvrable.

En ce qui concerne l’allégation présentée par le conseil municipal de Denia, la Conselleria a estimé corriger l’arrêt de la gare routière de Denia de la ligne 6.

En ce qui concerne l’allégation présentée par le conseil municipal de La Nucia, on estime qu’il y a encore un arrêt sur la L5 dans la municipalité de La Nucia. En particulier, sur CV-70, PK 46.30, rond-point 5, Zona Urbana Sur, aller et retour.

Le nouveau contrat s’engage à rationaliser et à adapter l’offre de services aux besoins de la demande par la configuration de services hautement compétitifs, en ce sens que les recettes provenant de la perception des tarifs couvriront la totalité du coût de la prestation, assurant des niveaux de rentabilité dans le temps qui permettront de soumissionner le service à risque du concessionnaire, sans frais pour l’administration.

L’aéroport d’Alicante-Elx est l’un des pôles de référence du transport et, à ce titre, il doit disposer d’une offre de services permettant sa connexion directe et rapide tant avec Benidorm qu’avec les autres noyaux de référence de l’axe concédé.

En ce sens, le nouveau projet favorise la compétitivité des trajets en bus grâce à l’articulation de lignes rapides vers les points centraux d’Alicante et l’aéroport. Les lignes 4, 6 et 7, qui desservent les grands centres touristiques tels que Calp, Altea, Dénia, Xàbia et Teulada, sont dignes d’intérêt.

De même, elle garantit des liaisons fonctionnelles avec les nœuds de transport et les centres d’attraction de référence, tels que la gare AVE, l’aéroport et l’Université d’Alicante, ainsi que l’articulation de nouvelles liaisons directes avec l’aéroport comme Altea, l’Alfàs del Pi, Pedreguer, Gata de Gorgos, Dénia, Teulada, Benissa et Xábia, qui ne bénéficiaient jusqu’ici de tels services.

En outre, le niveau de service est amélioré dans les relations entre la capitale et les villes intermédiaires telles que Vila Joiosa, Callosa d’ en Sarriá, Alfás del Pi et La Nucia.

Une fois le projet définitivement approuvé, il fera l’objet d’un appel d’offres pour fournir le service à l’entreprise ayant la meilleure offre. La durée du contrat sera de 10 ans.

Source : lamarinaplaza.com