a-teulada-sombras

Teulada – Moraira est située dans la région de la Marina Alta, attenant les villages de El Poble Nou de Benitatxell, Benissa et Gata de Gorgos

La population, d’environ 14450 habitants ( INE 2013 ) est répartie sur deux zones principales : au nord et à l’intérieur des terres se trouve Teulada, au sud et sur la côte se situe Moraira, les deux avec leurs centres urbains. Le 60% de la population est de nationalité étrangère, avec un majorité de britanniques ( 24%), suivis par des citoyens allemands (13,5%)

Comme dans toute la région de La Marina Alta, Teulada-Moraira, situé entre mer et montagnes, possède un climat méditerranéen. En général, peu pluvieux pendant l’année, chaud en été et doux pendant l’hiver, avec une température moyenne de 18ºC.



Histoire

Au moment de la conquête chrétienne au milieu du XIIIe siècle, Teulada était un hameau mauresque, alors que Moraira était un port naturel dont ne se sait pas s’il avait des constructions d’habitation. Incorporé à la Couronne d’Aragón, entre 1270 et 1280 a eu lieu la première grande arrivée d’habitants chrétiens, environ cent comme écrit dans les chroniques. En 1386, Teulada obtient sa propre terme municipale différenciée de celui des autres villages limitrophes; elle comptait alors environ 300 habitants. Au XVe siècle, après la mort du dernier Comte de Dénia et Duc de Gandía, Teulada a passé sous le gouvernement de la Couronne, en se convertissant en Villa Real durant une période approximative d’un demi siècle. Par la suite, Teulada s’est mis à dépendre de la famille Palafox, les marquis d’Ariza, qui ont possédé le titre de Seigneurs de Teulada jusqu’à la disparation du régime seigneurial dans le XIXe siècle.

a-historia-teulada-sombras

Au début du XXe siècle, l’économie locale, basée sur l’agriculture et très spécialement dans la production du raisin sec et du vin muscat, s’est trouvée affectée par le phylloxéra, épidémie qui a affectée les plantations de vignoble. Comme conséquence, il y a eu une émigration vers le nord de l’Afrique et de l’Amérique, en provoquant une diminution de la population qui ne serait pas récupérée jusqu’à 1960.

Un grande transformation économique, démographique et sociale de Teulada a pris naissance avec le tourisme à partir des années 1970 et 1980. Moraira à partir de ce moment a cessé d’être un village des pêcheurs, bien qu’elle continue d’effectuer cette activité économique, et s’est converti dans un centre touristique international. Le tourisme de la deuxième résidence est, de nos jours, le moteur principal de l’économie de la ville de Moraira.