Vue d’un des sentiers des montagnes de l’Oltà.

Calp avance dans son projet pour que les VTT empruntent leurs chemins traditionnels.

Le projet a déjà été présenté en février dernier, mais maintenant arrive l’aide financière qui devrait lui permettre de le mettre en pratique.

La mairie a reçu une subvention du Turisme de la Generalitat Valenciana pour l’adaptation de son réseau de sentiers VTT pour un montant de 33.906 euros.

Ce projet, avec lequel la collectivité souhaite « encourager le tourisme sportif et contribuer à la désaisonnalisation« , consistera à signaler et adapter le réseau de sentiers traditionnels de Calp, restaurés en 2009 pour la randonnée pédestre.

Aujourd’hui, l’objectif est de leur permettre de pratiquer le VTT, une modalité qui, avec le cyclisme sur route, a connu un grand essor à Calp au cours des dernières années. En effet, la municipalité est choisie par de nombreuses équipes cyclistes professionnelles comme destination pour préparer les grands événements sportifs de la saison.

Les travaux porteront sur 40 kilomètres de sentiers et de pistes et comprendront huit des neuf routes qui font partie du réseau des routes traditionnelles :

Route 1 comprenant le Camí del Cocó jusqu'à Oltà
Route 2 de Casa del Cocó à travers Cosentari et Terrasala jusqu'au Parque de la Cometa.
Route 4 de Camí del Cocó, Casanova et Cometa
Route 5 du Camí de l'Ermita de Sant Joan à La Rosina
Route 6 du Camí de l'Ermita de Sant Joan à La Creu
Route 7 de Camí del Cocó à Coll de Faixuc et Cepellar
Route 8 composé du Camí al Castellet del Mascarat
Route 9 Camí d'Oltà.

Les travaux porteront sur les tronçons les plus détériorés et présentant un certain danger pour les usagers de ce type de vélo et consisteront à dégager les broussailles qui envahissent le tracé des sentiers, à conditionner les murs de pierre qui divisent les terrasses de culture et définissent les sentiers ainsi qu’à remplacer le revêtement routier.

De plus, cette initiative  » vise à récupérer une partie du patrimoine ethnologique de la municipalité car elle permettra à ceux qui empruntent ces routes d’accéder à des lieux inconnus de nombreux voisins et visiteurs aujourd’hui et de connaître le mode de vie qui fut pendant plusieurs siècles.

Dans ce sens, vous pouvez passer par la Casa dels Corralets, la Casa del Pla de Feliu ou les Cases de Torrat, des constructions agricoles avec des éléments d’architecture rurale.

Source : lamarinaplaza.com