Plus de sept incendies dans la Marina Alta en quelques jours

Les incendies qui touchent encore la région de la Marina Alta d’Alicante, enregistrés dans la Vall de Laguar, Xàbia et Gata de Gorgos, pourraient être éteints en fin d’après-midi mardi, selon le Centre de coordination d’urgence 112 sur son compte Twitter.

Gata de Gorgos

Samedi après-midi, un incendie s’est déclaré dans la zone de la Rana de Gata de Gorgos, où les flammes ont balayé l’un de ses symboles naturels : un eucalyptus de 30 mètres de haut planté en 1915. Le lendemain, dimanche, un autre incendie s’est déclaré au même endroit et il a été exclu qu’il soit dû à une reprise des flammes.

Six véhicules du consortium des pompiers d’Alicante, trois voitures de pompiers, trois unités de lutte contre les incendies de forêt, un contremaître, une unité de prévention des incendies et un chef de secteur, deux unités héliportées et deux autres moyens aériens ont travaillé sur l’incendie jusqu’à son extinction mardi à 20h50, ont rapporté le consortium des pompiers d’Alicante et le 112.

Incendie Gata de Gorgos-Marina Alta-Alicante

Vall de Laguar

L’incendie dans la Vall de Laguar, dans la zone du Collao de Benimaurell, a débuté tard dimanche et a obligé le 112 à établir la situation 1 du Plan spécial contre le risque d’incendie de forêt (STREP).

Deux avions, deux hélicoptères et deux unités de pompiers héliportées de la Generalitat ont participé aux travaux d’extinction, ainsi que trois véhicules du consortium provincial des pompiers d’Alicante, un contremaître coordinateur, deux voitures de pompiers, une unité de pompiers de la Generalitat, une unité de prévention et un agent environnemental.

Les pompiers ont maîtrisé l’incendie lundi vers 18h28 et il a été considéré comme éteint mardi en fin d’après-midi.

Incendie Vall de Laguar-Marina Alta-Costa Blanca-Alicante

Xàbia

La ville de Xàbia à Alicante a subi les effets de plusieurs incendies ces derniers jours, dans la pinède de La Falzia et un autre dans les Valls del Montgó, qui a détruit une pinède.

Le dernier incendie s’est déclaré dans l’après-midi de ce mardi sur la plage de Granadella et a obligé à mobiliser plusieurs moyens aériens, deux unités de pompiers forestiers, deux fourgons d’incendie, une unité de prévention des incendies, un agent environnemental et six véhicules du Consortium provincial des pompiers d’Alicante. Il s’est éteint à 21h20.

Incendie Xàbia-Marina Alta-Costa Blanca-Alicante

Ils enquêtent pour savoir si un pyromane est à l’origine des plus de sept incendies déclarés dans la Marina Alta

La Garde civile et le ministère de l’Agriculture, du Développement rural, de l’Urgence climatique et de la Transition écologique enquêtent pour savoir si un pyromane est à l’origine des plus de sept incendies qui ont été déclarés en trois jours seulement dans différentes parties de la région de la Marina Alta d’Alicante.

En outre, ces derniers jours, des incendies ont été déclarés dans les municipalités d’Orba et de Xaló.

L’incendie le plus grave enregistré cet été dans la Marina Alta a eu lieu il y a dix jours dans la Vall de la Gallinera et a détruit 158 hectares de grande valeur naturelle.

Ce même week-end, des incendies ont également été détectés à Castell de Castells, Els Poblets et Verger.

Au même moment, un autre incendie a été déclaré dans un rayon d’environ 30 kilomètres, à Marina Baja, à Castells de Guadalest.

Selon des sources proches de l’enquête, la Guardia Civil et ce département de l’administration valencienne maintiennent ouvertes plusieurs enquêtes qui suggèrent que certains des incendies pourraient avoir été causés.

Le chef du département des opérations de la Brigade provinciale des pompiers d’Alicante, Pepe Cerda, a expliqué que bien que le nombre d’hectares brûlés soit similaire à celui enregistré lors des étés précédents, « il y a une inquiétude particulière quant à la simultanéité des incendies ».

Selon lui, dans certains des incendies, « l’intention des actions est claire, étant donné la courte période de temps pendant laquelle elles ont eu lieu et la proximité entre les sources ».

Cependant, la brigade provinciale des pompiers a souligné que, bien qu’un grand nombre des incendies qui se produisent ne soient pas intentionnels, ils sont dus à une négligence humaine, comme la combustion incontrôlée des broussailles.

En tout état de cause, ils ont rappelé qu’il est interdit de brûler les débris d’élagage et les restes agricoles jusqu’en octobre et qu’il est nécessaire de demander une autorisation.

Source : lavanguardia.com – levante EMV