Les fêtes et traditions à Pego sont très importants pour la population. Leur participation est pleine de ferveur, soit religieuse ou pour maintenir vivants les us et coutumes.

Cavalcade des Rois Mages

La « Cabalgada de Reyes » à lieu le 5 janvier. Les trois rois mages, Gaspard, Melchior et Balthazar arrivent d’Orient pour apporter des cadeaux aux enfants qui ont été sages, et pour les moins sages, des petits sachets de charbon !!!

Saint Antoine

San Antonio Abad

Pour fêter Saint Antoine, les habitants de Pego et environs, font une  pérégrination ( romería)  jusqu’à l’ermitage de San Antonio de Pego.

Ensuite, une messe suivie de la traditionnelle bénédiction des mascottes et répartition des beignets bénis

Descente de la rivière Bullent

riviera-pego-sombras

Le samedi avant Carnaval et comme préambule des fêtes, se déroule la célèbre « Baixada del rui Bullent ». ( samedi 23 février 2019) . Cette fête est relativement jeune (1986), mais malgré tout, c’est un jour où presque tout le village se donne rendez-vous pour participer ou regarder la course dans la rivière Bullent. Les participants réalisent ses propres embarcations en faisant preuve d’une grande originalité, tant pour la fabrication des barques comme pour leurs déguisements.

Les participants et les spectateurs sont gens de Pego, Dénia, Jávea, Oliva, et des environs. La descente commence autour de 13 heures, mais avant il faut préparer la barque et le plus pratique est de rester pour déjeuner et pour passer la journée au bord du Bullent.

La seule condition pour que les barques puissent participer consiste en ce qu’elles ne doivent pas être poussées par moteur. Donc, tous les participants construisent leurs barques avec ce qu’ils ont : pneus, bidons, radeaux en liège…

L’itinéraire est d’environ 1,5 km à côté de la Muntanyeta Verda et est accessible par les CV-678 et CV-728.

Dans cette fête, un prix est décerné à l’originalité de la construction et au meilleur costume.

Dans ses débuts la « Baixà » était célébrée pour, d’une manière plus ou moins festive, nettoyer le cours de la rivière Bullent et montrer à tous les gens qui venaient d’autres populations le Marjal de Pego-Oliva (Marécage Pego-Oliva), qui à ce moment là, était la base de l’économie locale.

La descente commence dans le Pas du Bullent et prend fin dans le Blau del Galapatar, dans le parc naturel du Marjal.

Descente de la rivière Bullent

Carnaval

carnaval_pego

Fête costumée et bal dans toute la ville le samedi.

Un grand défilé de déguisement à lieu le samedi antérieur au mercredi des Cendres. Des gens des alentours de Pego, se donnent rendez-vous chaque année pour participer au défilé, car il est fameux dans la Communauté Valencienne grâce à la grande présence et participation populaire, le coloris, musique, joie, et la bonne ambiance que se dégage.

Programme du 2 mars 2019 :

11:00 h. : Défilé infantile depuis la Plaça del Mercat jusqu’à Pla de la Font, accompagnés par la Xaranga La Contracant et La Clandestina. Après être arrivé au Passeig Cervantes il y aura des jeux infantiles pour animer le matin à tous les enfants.

16:00 h. : Débute le montage des buvettes dans la Plaça del Mercat et Plaza del Antic Regne de València.

20:00 h. : Défilé officiel du carnaval, depuis le croisement de C/ Argentina avec Sant Agustí, longeant le Passeig Cervantes (par Sant Josep), descendant par le Colegio Cervantes et finalisant dans le Pla de la Font. Le défilé est accompagnée avec le rythme de bandes de musique de Pego.

Le soir – nuit il y a trois zones de fête. L’une dans le Pla de la Font, avec un macrodiscomóbil qui sera ouvert de 19:00h à 4:00h du matin. Dans la Plaça du Mercat , Orchestre de 1h à 6 heures du matin, et dans la Plaça Antic Regne un autre macrodiscomóbil entre 1h à 6 heures du matin. De plus, dans la zone des environs il sera permis d’installer aussi discomóbiles qui pourront fermer à 8:00h du matin.

L’Enterrement de la sardine ou Piñata (Enterro de la sardina ou Pinyata)

a-pinyata-pego-sombras

L’enterrement du carnaval. Défilé de deuil et feux de joie pour clôturer Carnaval, à la fin, des correfocs.

Le samedi après la fête de Carnaval et avant Carême, à lieu l’Enterrement de la Sardine. ( en 2019, samedi 9 mars )
La fête commence avec un défilé de cercueils où les participants sont habillés en noir en signe de duel pour pleurer la mort du Carnaval (symbolisé par une sardine en carton ou bois ).

Accompagnés des bandes de musique, le défilé parcoure les rues du village jusqu’à arriver au Plan de la Fuente. Une fois sur place, les gens brûlent, dans un grand bûcher, tous les cercueils et sardines tandis qu’ils dansent tout autour.

Le nom Pinyata vient de la danse de la pinyata qui se déroulait à Pego, avant la guerre civile, le premier dimanche du Carême. La première Pinyata est sortie de quatre pubs et consistait en une concentration sur la place de l’Hôtel de Ville à 00:00 h, où les différentes groupes et leurs compagnons, vêtus d’un deuil rigoureux, portent leur monument faisant allusion au Carnaval pour le brûler au rythme de la musique et de la percussion.

Des années plus tard (1992), les Correfocs furent incorporés comme la fin de la fête et comme une nouvelle façon de célébrer le feu, symbole de cette nuit magique.

La fête se termine avec un « correfoc » en mettant lumière, couleur et poudre. Le correfoc, littéralement, les feux qui courent, est une manifestation culturelle populaire de la communauté Valencienne. Des personnes déguisées en diables, passent en courant avec des feux d’artifices sur une pique en dansant autour des gens aux rythmes des groupes de percussions qui les accompagnent.

Les Fallas

a-pego-fallas-sombras

Les fallas (en castillan) ou falles (en valencien) est la fête traditionnelle et populaire la plus connue de la Communauté Valencienne. Cette fête se déroule pendant la deuxième quinzaine du mois de mars, étant son apogée entre le 15 et le 19 mars, jour de la Saint Joseph, patron des charpentiers.

Chaque quartier de Pego fait appel à un fallero professionnel pour construire un ensemble de poupées géantes autour d’une armature de bois, composé de matériaux composites, peint de couleurs vives dont chacun de ses détails est particulièrement soigné. Cette statue éphémère, pouvant atteindre plusieurs mètres de hauteur est entourée de figurines appelées ninots, et l’ensemble, la falla, a comme but de transmettre un message, toujours satirique et caricaturale critiquant les politiques, des événements de l’actualité, de l’histoire et de la société en général.

Chaque falla est accompagnée de deux falleras : la fallera Mayor, adulte, et la fallera infantile, habillées avec des somptueux costumes traditionnels du XVIIIe siècle et défilent durant toute la semaine.

Origine des fallas

Les fallas remontent au XVe siècle. À l’arrivée du printemps, lors de chaque veille de la Saint Joseph, patron des charpentiers, ceux-ci brûlaient l’armature en bois à laquelle était accrochée la lampe à pétrole qui leur servait d’éclairage en hiver. Ces armatures étaient couvertes avec des vêtements pour leur donner l’air de personnages satiriques et burlesques, au fil des années, ses structures sont devenues de plus en plus élaborées et enrichies pour devenir les magnifiques personnages géants actuels.



Tradition à Pego

La tradition des fallas à Pego, date vers 1947, où les premiers ninots s’installent dans la rue Sant Josep. En 1954 la première falla La Font, naît dans le quartier de Sant Josep. Un an après la falla Plaça est née et en 1957, est apparu la falla Del Natzarè. Ces deux fallas ont fini par s’unir et par créer la Plaça y Natzaré » et, de celle-ci, naîtrait quelques années plus tard, en 1997 la falla Del Convent.

Les fallas sont mises en place le 16 mars, c’est « la plantà » des fallas. La ville de Pego compte trois fallas qui procéderont à la plantá à des jours différents : Falla la Font, Falla Plaça i Natzaré et Falla Convent pour être admirées, commentées ou critiquées et votés, avant d´être toutes vouées aux flammes dans la nuit du 19 mars à partir de minuit, c’est la « cremà » des fallas. Un vote désigne le plus beau ninot, qui sera gracié en l’empêchant d’être brûlé et rejoindra la collection au Musée Fallero.

Pendant toute la durée de la fête des Fallas, des animations dans les rues, des actes religieux, des fêtes populaires nocturnes, etc. ont lieu dans les rues de Pego.

Après la cremá, feux d’artifices, spectacles de lumières et musique signalent la fin des fallas.

Semaine Sainte

a-semana-santa-pego-sombras

Pego, comme plusieurs autre villes et villages des terres valenciennes, est caractérisée par sa ferveur religieuse depuis le moyen âge. La religion chrétienne s’est vue fortifiée avec la conquête grâce au grand pouvoir de l’Église. L’origine de la Semaine Sainte se trouve probablement au XVe siècle, et se trouve documenté dans les archives historiques de Pego à partir du XVIe siècle.

La Semaine Sainte est célébrée dans la période située entre le dimanche des rameaux et le dimanche de résurrection.

Cette tradition religieuse se manifeste au travers de processions qui accompagnant les représentations des saints vénérés. La procession est accompagnée par les tambours et les trompettes des différentes confréries. Les dévots vont accompagner, avec une grande ferveur, la procession de l’effigie du Saint Ecce-Homo, tout au long du parcours, qui comporte environ 1,7 km.

Actes ayant lieu lors de la semaine sainte :

Le samedi précédant la semaine sainte, se déroule El Pregón de la Pasión (Discours de la Passion). Lors de cette manifestation religieuse, défilent toutes les bandes de tambours et trompettes, pour terminer par un récital des voix mixtes entonnant des chants religieux. La Passió de Pego, chant populaire religieux, perdu dans les années 50, a été chanté à nouveau en l’an 2000.

Mardi et mercredi saint, à lieu la Fête de la Salpassa. Cette fête consiste dans la visite du prêtre ou du curé à toutes les maisons du village, où les gens ont déposé auparavant, de fleurs devants leurs portes. Là, avec de l’eau bénite et, aussi dans beaucoup de cas, avec du sel, il asperge la demeure depuis la porte, avec la famille présente, en disant en valencien « Le pau du Senyor a esta casa, i à tots els aci presents »(la paix du Seigneur dans cette maison et à tous ici présents), selon le mandat évangélique de saluer en désirant la paix. Les piétons qui rencontrent le curé dans les rues, lui demandent aussi la bénédiction.

a-semana-santa-pego2-sombras

Mercredi soir, les différentes images sont transportées jusqu’à la chapelle du Ecce-Homo.

Jeudi Saint, à lieu la grande procession avec les représentations de tous les saints.

Vendredi Saint, le Via Crucis est l’une des processions les plus solennelles et attendues. Les confréries défilent avec solennité de la chapelle de l’Ecce-Homo au Calvaire. Cette procession est d’aller et retour. Les images qui font partie de cette procession sont celle du Jesús de Medinaceli, la Verónica, la Dolorosa et celle de Jesús Nazareno.

Dimanche de Pâques, se commémore la rencontre de la Vierge Marie et de Jésus, son fils ressuscité. Au Pla de la Font, se réunissent les confréries pour chanter en choeur El Himno a la Alegría (hymne à la joie), accompagnées des trompettes et tambours.



Fête Patronale et des Maures et Chrétiens (Moros y Cristianos)

Cette fête appelée aussi La Fira (Feria / Foire) est la grande fête par excellence, dédiée au patron de la localité, l’Ecce-Homo.

La fête des Maures et Chrétiens, se célèbre au cours du dernier week-end de juin. Il s’agit d’un ensemble d’événements commémorant la victoire des Chrétiens après l’expulsion des Maures d’Espagne entre 1609 et 1613, à travers de diverses activités. Le son des arquebuses et l’odeur de poudre réveille Pego et des groupes festifs défilent au son de la musique.

Pego compte 13 filaes (associations festives), desquelles 7 sont chrétiennes et 6 maures.La ville de Pego prend un air médiéval avec les djellabas et des vêtements majestueux. Il y a un grand nombre de figurants, tant maures comme chrétiennes. Chaque année, chaque groupe est responsable de commander la fête, en organisant l’Ambaixada qui est le moment le plus spécial de la fête, en représentant l’entrée du roi chrétien dans le château maure.

a-moros-pego-sombras

Pendant ces jours des fêtes, le jour le plus spectaculaire est le samedi, avec le grand défile de gala des maures et chrétiens, les carrosses et les groupes de danse au son musicale maure ou chrétienne.

En plus des défilés dans les rues de Pego, d’autres activités et divertissements ont lieu, comme le marché médiéval, situé dans la Promenade Cervantes, concours de Tiro y Arrastre (démonstration avec des bêtes de trait), concerts, attractions pour enfants, concerts de rock et les traditionnels Bous al Carrer.

Le dernier mercredi de juin à lieu la fête patronale, en l’honneur du Saint Ecce-Homo. Une procession solennelle a lieu, ramenant la statue de l’Ecce-Homo de l’église paroissiale, qui avait été déplacée la veille, jusqu’à sa chapelle.

La fête prend fin à 00:00, avec le spectaculaire et traditionnel feux d’artifice.

Programme complet des Fêtes patronales et Maures et Chrétiens Pego 2019

Vendredi 21 juin

09h00 Tiro y arrastre. (sport autochtone de la Communauté Valencienne qui consiste en une course avec un cheval ou plus, tirant une charrette chargée de sacs de sable). Lieu: Chemin de Sant Antoni

11h30 Célébration de Saint Joachim, patron des retraités, avec un défilé de la Maison de retraite à l’église de l’Assomption.

12h00 Messe

14h00 Déjeuner à la Maison de retraite.

21h30 Dîner au Paseo Cervantes animé par un groupe musical.

Samedi 22 juin

09h00 Tiro y arrastre. Lieu: Chemin de Sant Antoni

20h00 Concert de l? Agrupación Musical de Pego. Lieu: Paseo Cervantes, à côté de la Fuente de las Ninfas.

20h00 Concours de nuit de Paellas. Lieu: rue Calvari Vell,animé par un groupe musical.

21h00 V Challenge « 24 heures de course » sur la piste d’athlétisme de Pujol. Organisé par Dorsal 19.

22h30 Concert de l’ Orfeón de Pego. Lieu: Église de l’Assomption.

23h00 Nuit du Rock. Groupes de musique: TESA, REACCIÓ, AUXILI, MAFALDA y DJ MACONDO. Lieu: enceinte «La Trilladora» rue Benitubes.Entrée gratuite et service de bar offert par les associations de festivals de Pego.

Dimanche 23 juin

9h00 Tiro y arrastre. Lieu: Chemin de Sant Antoni.

8h30 “Despertà” des festivités en l’honneur de San Cristóbal dans les rues du village.

11h00 Messe en honneur de San Cristóbal dans l’église de l’Assomption.

Après la messe, défilé des véhicules de collection. Itinéraire: Paseo de Michel, Dénia, Avenue Fontilles, Sant Rafael, Sant Carles, Sant Marc, Sant Joan, Pere Sala, Paseo Cervantes, Pla de la Font, Sant Agustí et Llavador.

Les véhicules seront bénis.

19h00 Procession de la Fête-Dieu dans les rues du village.

22h00 Interprétation de la Universal Chamber Orchestra au Théâtre municipal. Entrée libre.

Lundi 24 juin

10h00 Journée des enfants au Paseo de Michel. Activités nautiques. N’oubliez pas d’apporter des flotteurs pour pouvoir glisser sur la piste.

Mardi 25 juin

10h00 Journée des enfants au Paseo Cervantes. Activités gratuites pour les enfants tout au long de la matinée.

Mercredi 26 juin

6h00 Montage du Château des Maures et des Chrétiens au Paseo Cervantes. Les drapeaux seront également placés sur la façade de la maison du village.

10h00 Tournoi 3×3 de Basketball dans Paseo Cervantes organisé par CB Pego.

19h00 Comédie musicale pour enfants “Nunca Jamás” au centre sportif municipal(Polideportivo Municipal). Entrée libre.

22h30 Musicale “Acrobatic Dance” au centre sportif municipal. Entrée libre.

Fête Maures et Chrétiens Pego 2019

Jeudi 27 juin

11h00 Visite des Cábilas (Local de réunion des représentants de Maures et Chrétiens).

20h00 Défilé des enfants « Maures et Chrétiens ». Itinéraire: C/ San Miguel, C/ Capitán Cendra, C/ San Jaime, C/ San Agustín y Pla de la Font.

00h00 Nuit musicale avec l’orchestre “La Tribu”. Lieu: Pla de la Font.

Vendredi 28 juin

7h00 Despertà depuis du bureau de poste en charge des lignes mauresques Al-Hagamba-Muza, Feixucs et Ha-Ben-Sahines. Défilé dans tout le village.

20h00 h Entrée-parlement. Itinéraire : cruz de la calle San Miguel, C/ Capitán Cendra, C/ San Jaime, C/ San Agustín hasta el Pla de la Font où l’ambassadeur de la filà Almogàvers, mettra en scène l’ambassade parlementaire.

Tout au long de la nuit, il y aura de la musique dans les différents cábilas.

Samedi 29 juin

20h30 Défilé des Maures. Itinéraire: C/ San Rafael, Plaza del Mercado, C/ Poeta Llorente, C/ Mayor, Pl. Ayuntamiento, C/ Ecce-Homo, C/ Capitán Cendra, C/ San Jaime, C/ San Agustí, Pla de la Font, Paseo Cervantes sur la gauche jusqu’au croisement avec C/ Pere Sala.

00h00 Danse des Maures et des Chrétiens au Centre Sportif Municipal. Musique avec l’orchestre Mónaco suivie de Discomóvil par Falkata.

Dimanche 30 juin

12h00 Défilé Informel des Maures et des Chrétiens. Lieu:rues de la ville pour se rassenbler à 13h dans le Paseo Cervantes. Un apéro sera offert.

20h30 Défilé des Chrétiens. Itinéraire: C/ San Rafael, Plaza del Mercado, C/ Poeta Llorente, C/ Mayor, Pl. Ayuntamiento, C/ Ecce-Homo, C/ Capitán Cendra, C/ San Jaime, C/ San Agustí, Pla de la Font, Paseo Cervantes sur la gauche jusqu’au croisement avec C/ Pere Sala.

Lundi 1 juillet

20h00 Groupe composé de tambours et de cornets de la confrérie de l’Ecce-Homo. Lieu: Paseo Cervantes.

22h30 Concert de l’auteur-compositeur-interprète valencien Jonatan Penalba Lieu: Paseo Cervantes.

Mardi 2 juillet

9h00 Exposition de l’image de l’Ecce-Homo. Lieu: Chapelle Ecce-Homo, pour sa vénération, adoration et prières. Ce sera le seul jour de l’année où l’image sera au-dessus de l’autel de la chapelle pour l’adorer et que les gens puissent se rapprocher de l’image. Elle restera sur l’autel jusqu’à 13.00 h.

19h30 Vêpres solennelles de l’Ecce-Homo dans sa chapelle pour commémorer la fête annuelle de la Fraternité Sacerdotale du Très Saint Ecce-Homo. Ensuite, transfert de l’image à l’Église de l’Assomption.

20h15 Concert de la Clandestina. Lieu: Place de l’Ermite de San José.

00h00  « Aurora » en l’honneur du Saint Ecce-Homo dans les rues du village. Départ depuis la chapelle.

00h30 MUSIQUE: Orchestre Crash. Lieu: Pla de la Font.

Mercredi 3 juillet FÊTE DU PATRON DE PEGO, L’ECCE-HOMO.

8h00 Les cloches des églises vont carillonner à la volée.

11h30 Messe solennelle concélébrée par les prêtres de Pego.

13h00 Mascletà: spectacle pyrotechnique principalement sonore, et qui se compose d’une succession d’explosions de gros pétards de très forte puissance. Lieu: Plaza del Ayuntamiento.

19h00 Distribution traditionnelle de la murta: La murta (Myrte) est une plante que l’on répand sur la totalité du chemin emprunté par la confrérie d’Ecce-Homo.

21h00 Procession solennelle pour célébrer l’Ecce-Homo. Itinéraire: Plaza del Ayuntamiento, Mayorazgo Cendra, Ramón y Cajal, Camilo Pérez, Jaume I, Major, Plaza del Ayuntamiento, Ecce-Homo, Chapelle.Ensuite, spectacle son et lumière, image et feux. Lieu: Plaza del Ayuntamiento.

*Le Département des Fêtes n’est pas responsable des éventuels changements et/ou modifications qui pourraient être apportés au Programme des Fêtes du Saint Patron 2019.