Pego-Toulouse effectué par l'un des aigles pêcheurs réintroduits dans le Marjal

L’aigle Luiji, protagoniste du voyage à Toulouse.

L’aiglon s’est rendu à Toulouse (France) sur l’un de ses vols exploratoires et est déjà de retour à Pego après un voyage de plus de 1 600 km parcourus en 11 jours.

Le projet de réintroduction de l’aigle pêcheur dans la Marina Alta, qui a débuté cet été avec l’introduction des quatre premiers aiglons de l’espèce dans la Muntanyeta Verda, dans le parc naturel Marjal de Pego-Oliva, a déjà de belles histoires. Par exemple, celle dont est protagoniste l’un de ces aigles.

Plus précisément, celui qui a été baptisé du nom de Luiji. Dans l’un de ses vols exploratoires, il a atteint le sud de la France. Entre le 6 et le 15 août, il a fait un aller-retour surprenant de Pego à Toulouse, en France. Plus de 1 600 kilomètres parcourus en 11 jours. Ce sont les données rendues publiques par la municipalité de Pego à travers les réseaux sociaux.

L’aventure française de Luiji est connue grâce au marquage GPS des aigles réintroduits dans la Muntanyeta Verda, qui permet de savoir en temps réel où ils se trouvent à chaque instant et l’itinéraire de leurs vols.

Luiji est de retour à Pego. En principe, pour une courte période. Comme le reste des aigles, il commencera bientôt sa migration vers des terres plus chaudes. Les responsables du projet de réintroduction du projet pourront alors également connaître en détail ce nouveau parcours et en tirer de nouvelles conclusions.

Le projet de réintroduction de l’aigle pêcheur dans la Marina Alta a été lancé par le Ministère régional de l’agriculture, du développement rural, des urgences climatiques et de la transition écologique, en collaboration avec la Fondation Migres et le Centre international pour la migration des oiseaux (CIMA).

Un projet que la déléguée d’Agró-Acció Ecologista de Marina Alta, Joan Sala, a profilé pendant des années, en collaboration avec des entités comme la Fundació Baleària.

Il y a quelques mois, ce site avait publié l’article sur la réintroduction des ces aigles pêcheurs, qui revenaient dans la Communauté Valencienne après 33 ans. Cliquez ici pour lire l’article.

L’aller-retour de Luiji à Toulouse.

Source : lamarinaplaza.com