seiche

C’est un mollusque céphalopode décapode, c’est-à-dire qu’il a dix bras.

 

Particularités de la seiche

Si nous observons bien et attentivement les seiches, nous réaliserons la particularité de ses tentacules, ce qui fait de ce mollusque l’un des plus étonnants à contempler. Huit sont les bras qui sortent de sa bouche, et deux plus longs, à chaque extrémité pour capturer sa proie, laissant les huit autres au milieu.

Leurs tentacules et yeux, avec vision en noir et blanc et qu’on distingue par leur forme frappante en « W », forment deux belles particularités caractéristiques de ce mollusque.

La peau du mâle rappelle un tapis en peau de zèbre. Les femelles sont plus petites, plus anodines, et le mâle les garde jusqu’à leur accouplement.

Il nage au moyen de fines nageoires qui entourent son corps, mais il parcourt aussi de courtes distances à grande vitesse en émettant un jet d’eau sous pression par une ouverture du corps (siphon) derrière sa tête.

Ce même siphon sert à la seiche (comme le calamar ou la pieuvre), pour cracher un jet d’encre qui assombrit l’eau et ainsi échapper à leurs ennemis.

La seiche est un mollusque marin nocturne toujours attentif à tout danger, se défendant à l’aide de ses deux tentacules les plus longs. Son espérance de vie est de 2 à 3 ans, étant menacé par la pollution de son environnement et la chasse par un autre prédateur où de l’homme. Cependant, la seiche est difficile à capturer, et à l’aide de ses longs tentacules, elle immobilise ses proies et les dévore ensuite.

Malgré la fragilité du corps de la seiche, il est à noter qu’à l’intérieur, sa coquille est résistante aux éventuels traumatismes. Ils ont une coquille intérieure et dorsale aplatie, appelée Sépion, pour la flottaison et la stabilité.

Le jour, elle se cache dans le sable, mais la nuit, elle sort de sa cachette pour se nourrir de crustacés (crabes et crevettes), de petits mollusques, de poissons et autres crustacés de la même espèce. Les proies plus grosses sont paralysées par un venin injecté après la morsure avec son bec en forme de mâchoire et digéré de façon extra-intestinale (devant la bouche) avec des enzymes.

yeux-de-seiche

Reproduction

Les seiches ne se reproduisent qu’une seule fois dans leur vie et meurent ensuite.

La femelle pond environ 400 œufs sur les coraux, les algues et les coquillages, et injecte de l’encre dans la membrane qui les recouvre, qui est sombre et leur permet de mieux se cacher.

Pour se reproduire, ils utilisent la copulation de mâle à femelle. Le mâle a tendance à brunir pendant la saison de reproduction.

seiche-sur-notre-assiette

Assiette de seiche à la plancha