Invasion de méduses sur la plage de Calp

Un des spécimens de Velella velella trouvés sur la plage de l’Arenal

Une invasion de spécimens de Velella velella, une espèce en principe inoffensive sauf pour les personnes très sensibles, apparaît à l’Arenal et provoque une forte odeur qui surprend de nombreux utilisateurs.

Les nombreuses personnes qui se sont rendu ce vendredi de vacances à la mer de Calp en profitant du beau temps ont pu apprécier un important fléau de méduses. C’est ce qui s’est passé par exemple sur la plage de l’Arenal, qui était infestée de spécimens, échoués sur le sable et sur le rivage, selon des témoins oculaires. En outre, une forte odeur se dégageait de cette partie du littoral.

Ce n’est pas la première fois que cette circonstance se produit ces dernières semaines sur la côte de Calpe. Déjà au cours de ce mois de mars ont été vus dans la zone portuaire de nombreux spécimens pendant plusieurs jours. Les méduses de mars comme celles de ce vendredi, appartiennent à une espèce connue sous le nom de méduse-voile (Velella velella), en valencien également connue sous le nom de barqueta de Sant Pere. Ils dérivent autour de la Méditerranée en grandes colonies flottantes car ils possèdent une sorte de nageoire ou de voile avec laquelle ils attrapent le vent.

Ils sont pratiquement inoffensifs, mais peuvent arriver en grand nombre sur les côtes, notamment celles de la Communauté Valencienne et des Baléares, précisément en raison de leur caractère grégaire. Cependant, selon les biologistes, la méduse-voile peut avoir certaines conséquences pour les personnes très sensibles comme de l’urticaire, des problèmes respiratoires et, en cas d’allergie, même un choc anaphylactique, il est donc conseillé de ne pas les toucher.

Source : lamarinaplaza.com