Les travaux avancent sur l’un des premiers hôtels en Espagne spécialement conçus pour les sportifs d’élite. Il est construit sur un terrain de 7700 mètres carrés à l’entrée de l’exclusive urbanisation La Sella à Pedreguer. Les travaux ont déjà pris une bonne bouchée de la montagne. Cinq excavatrices ont foré cette pente hier. Le volume de travail est tel que deux sociétés d’excavation et de déblaiement y travaillent, l’une de Calp et l’autre d’Albatera.

Le complexe, de quatre étoiles et qui comptera 46 chambres, dont 16 avec chambre hypoxique (il simule les conditions d’altitude et les sportifs, en dormant, augmentent leurs globules rouges et la résistance), sera terminé en 18 mois. C’est l’assurance de son promoteur, l’ex-cycliste professionnel russe Aleksandr Kolobnev (médaillé d’argent aux championnats du monde en 2007 et 2009), qui a envoyé aux propriétaires du Sella une lettre dans laquelle il leur demande « compréhension et patience » face au bruit et à l’inconfort. Il affirme que le projet va générer des « avantages mutuels », et qu’il a déjà été mis à la disposition du président de la communauté des propriétaires pour « résoudre tout problème ».

L’hôtel est le premier de la Marina Alta avec thématique sport. Ses clients potentiels sont des cyclistes et des athlètes d’élite. Ce sont ceux qui recherchent l’hypoxie. De cette façon, ils « s’entraînent » même dans leur sommeil . Kolobnev, dans sa lettre aux voisins, déclare que le restaurant et le gymnase de 500 mètres carrés seront ouverts au grand public. Le complexe disposera également d’un spa et d’une piscine semi-olympique dont le toit pliant sera chauffé en hiver. Un autre service qui sera offert aux athlètes est la clinique de physiothérapie.

L’homme d’affaires est convaincu que cet hôtel, déjà baptisé « Elite Sport Point », deviendra une attraction « solide » pour les Sella et Pedreguer.

L’ex-cycliste avoue dans la lettre qu’il est « amoureux » de la Marina Alta et que ses trois enfants sont nés ici. Il affirme que la meilleure chose qu’il peut apporter à la communauté est son expérience en tant que sportif professionnel avec un projet qui consolidera la Marina Alta dans la carte du tourisme sportif. A Xàbia, cet homme d’affaires dirige un « centre de formation conceptuelle » appelé SincroLab.

La région jouit déjà d’un avantage dans ce segment touristique. De nombreuses équipes cyclistes de l’équipe internationale séjournent en hiver à Calp et Dénia.

Source : diarioinformacion.com