Voyager en TRAM de la Marina Alta à Alicante, devient aujourd’hui une mission, encore plus impossible

Les travaux sur un viaduc à El Campello obligeront les usagers de Denia, La Xara, Gata, Benissa et Teulada à utiliser au total de deux bus et trois trains s’ils veulent rejoindre Alicante, la capitale provinciale.

Il est évident que personne ne conteste que les travaux nécessaires doivent être exécutés, mais ce qui est sur le point d’arriver souligne encore plus l’isolement dont souffre la Marina Alta dans les communications. A partir du 3 octobre prochain, si vous voulez vous rendre de Denia, La Xara, Gata, Teulada ou Benissa à Alicante par la ligne 9 du TRAM ( maintenant faite en bus ), vous n’aurez plus à prendre un bus mais deux. Et non deux trains comme avant…. mais trois.

Détails du trajet

Le voyage depuis la Marina Alta à Alicante, devient presque impossible. Il est bien connu que depuis l’été 2016, le service ferroviaire entre Dénia et Calp, la ville de Penyal a été interrompu par les travaux de remodelage d’une ligne qui traînait de carences.

A Calp, vous pouvez prendre le train pour Benidorm et passer de la ligne 9 à la ligne 1 (deuxième train). Mais voici la nouveauté : quelques stations plus tard, dans la gare de Creueta, déjà à Vila Joiosa, vous devrez descendre du train et prendre un deuxième bus pour continuer par la route jusqu’à l’arrêt El Campello. Et il y a une troisième voie ferrée, celle-ci et oui la définitive, jusqu’à Alicante.

Combien de temps ?

La raison, les travaux de réhabilitation du viaduc du ravin d’Aigües, à El Campello, qui obligeront à fermer le tronçon entre les gares de la Vila et de Cala Piteres jusqu’au 28 octobre prochain, soit tout un mois. Pendant la durée des travaux, Ferrocarrils de la Généralité Valencienne (FGV) a mis en place un service de bus alternatif. FGV a investi 2,2 millions d’euros dans cette action pour améliorer la sécurité d’un pont construit entre 1912 et 1914.

Ainsi, pendant un mois – si les prévisions du FGV sont respectées – le voyage entre la Marina Alta et Alicante sera une odyssée encore plus difficile. Les alternatives sont le bus Alsa entre Dénia et la capitale d’Alicante -qui a des horaires réguliers- ou en voiture.

A partir de novembre, la situation actuelle sera rétablie, mais il faudra continuer à utiliser un autocar entre Calp et Dénia tant que la TRAM continuera sans réouverture. Les travaux de ce dernier subissent un certain retard : ce train ne sera certainement pas à nouveau opérationnel avant l’année prochaine.

Source : lamarinaplaza.com