Mar
30
lun
Mercadillo de Dénia @ Parque de Torrecremada
Mar 30 @ 8 h 00 min – 14 h 00 min

Chaque lundi matin à Dénia, tient lieu le Mercadillo depuis un bon nombre d’années. Bien qu’il ait changé sa situation en nombreuses occasions, le marché lundi est une tradition enracinée dans la ville, et chaque semaine réunit des milliers de personnes.

Actuellement le marché de Dénia s’installe les lundis matin dans le parking de Torrecremada, dans l’entrée de Dénia, très proche des tribunaux; un terrain vague multifonctionnel qui est occupé chaque semaine par les presque 400 places qui forment le Mercadillo, qui pendant toute l’année offrent à l’acheteur différents produits aux prix plus qu’accessibles et qui constituent une routine pour les dianenses.

Dans le marché du lundi à Dénia, on peut trouver depuis des vêtements, aux décorations pour la maison, en passant pour des aliments, des jouets, articles en cuir, bijoux, tissus, et quelques stands de petite restauration, avec des churros !

Exposition de Antonio Abellán-Xàbia @ Galería de arte IB Isabel Bilbao-Xàbia
Mar 30 @ 11 h 00 min – 21 h 00 min

Exposition de Antonio Abellán-Xàbia

L’artiste de Cartagena, Antonio Abellán, bien que valencien d’adoption, expose à Xàbia au mois de mars. Il le fait à la galerie d’art Isabel Bilbao avec l’exposition « Un lugar en el mundo ».

Abellán se souvient, de sa Cartagena natale, de sa maison familiale dans le centre historique, de ses parents, de ses sœurs, des femmes qui l’aidaient, des cousins, des tantes, des grands-parents et des amis qui venaient la remplir, selon ses propres termes, presque tous les jours. L’artiste évoque également les heures passées dans le laboratoire de son grand-père et de son père, les deux photographes, à regarder des images de moments intimes, familiaux, festifs, des portraits de cartes ou de studio en cours d’élaboration, où chacun semble chercher sa place dans le monde et où chaque monde correspond à une réalité, parfois proche et quotidienne, parfois lointaine et inhabituelle.

Tous, les gens dans la rue, le public dans les bars, lors d’un concert ou d’une foire, donnent une identité à leurs personnages et une vie à leur iconographie pleine de bras, de jambes, de chaussures, de regards, de vêtements, de meubles et d’ustensiles, de sols carrelés et de murs décorés de papier.

L’exposition

Dans son travail, on perçoit le mouvement et la complicité de certains couples qui dansent, le bruit des tasses et des assiettes dans un café, l’agitation d’un cabaret ou les murmures des amoureux. Le monde passe et Abellán est enchanté par une scène qu’il garde en mémoire jusqu’à ce qu’il la peigne. Parfois, il sauve des souvenirs d’enfance passés au crible du temps, ou son regard romantique se porte sur Marta, sa femme, dans la figure de chaque femme. Des idées et des comportements universels sont révélés dans une chorégraphie de personnages et d’émotions.

Dessinant avec les crayons correcteurs photographiques de l’atelier de son grand-père, coloriant des robes, des costumes ou des instruments, composant avec du papier découpé, comme le ferait un tailleur, des chemises, des rideaux ou des tabliers, et faisant briller les peaux des visages, des mains et des longues jambes de ses choristes, il finit par nous entraîner dans ces portraits de moments de passion.

Avec une plastique impeccable et son sens particulier de la beauté, Antonio Abellán choisit les thèmes parmi ses favoris, choie ses personnages et les fait parler avec un langage corporel qu’il attribue également aux objets et à l’environnement, naturel ou urbain, qui les entoure. Pour cette occasion, il a également fait de la nature le protagoniste, évoquant la flore méditerranéenne, les agaves et les cactus sur les dunes des plages de son enfance à Carthagène.

Date : du 6 mars au 1 avril

Lieu : Galería de arte IB Isabel Bilbao-Xàbia

Horaire : du lundi au samedi de 11:00–14:00 et de 18:00–21:00

Exposition de Antonio Abellán-Xàbia

Mar
31
mar
Exposition de Antonio Abellán-Xàbia @ Galería de arte IB Isabel Bilbao-Xàbia
Mar 31 @ 11 h 00 min – 21 h 00 min

Exposition de Antonio Abellán-Xàbia

L’artiste de Cartagena, Antonio Abellán, bien que valencien d’adoption, expose à Xàbia au mois de mars. Il le fait à la galerie d’art Isabel Bilbao avec l’exposition « Un lugar en el mundo ».

Abellán se souvient, de sa Cartagena natale, de sa maison familiale dans le centre historique, de ses parents, de ses sœurs, des femmes qui l’aidaient, des cousins, des tantes, des grands-parents et des amis qui venaient la remplir, selon ses propres termes, presque tous les jours. L’artiste évoque également les heures passées dans le laboratoire de son grand-père et de son père, les deux photographes, à regarder des images de moments intimes, familiaux, festifs, des portraits de cartes ou de studio en cours d’élaboration, où chacun semble chercher sa place dans le monde et où chaque monde correspond à une réalité, parfois proche et quotidienne, parfois lointaine et inhabituelle.

Tous, les gens dans la rue, le public dans les bars, lors d’un concert ou d’une foire, donnent une identité à leurs personnages et une vie à leur iconographie pleine de bras, de jambes, de chaussures, de regards, de vêtements, de meubles et d’ustensiles, de sols carrelés et de murs décorés de papier.

L’exposition

Dans son travail, on perçoit le mouvement et la complicité de certains couples qui dansent, le bruit des tasses et des assiettes dans un café, l’agitation d’un cabaret ou les murmures des amoureux. Le monde passe et Abellán est enchanté par une scène qu’il garde en mémoire jusqu’à ce qu’il la peigne. Parfois, il sauve des souvenirs d’enfance passés au crible du temps, ou son regard romantique se porte sur Marta, sa femme, dans la figure de chaque femme. Des idées et des comportements universels sont révélés dans une chorégraphie de personnages et d’émotions.

Dessinant avec les crayons correcteurs photographiques de l’atelier de son grand-père, coloriant des robes, des costumes ou des instruments, composant avec du papier découpé, comme le ferait un tailleur, des chemises, des rideaux ou des tabliers, et faisant briller les peaux des visages, des mains et des longues jambes de ses choristes, il finit par nous entraîner dans ces portraits de moments de passion.

Avec une plastique impeccable et son sens particulier de la beauté, Antonio Abellán choisit les thèmes parmi ses favoris, choie ses personnages et les fait parler avec un langage corporel qu’il attribue également aux objets et à l’environnement, naturel ou urbain, qui les entoure. Pour cette occasion, il a également fait de la nature le protagoniste, évoquant la flore méditerranéenne, les agaves et les cactus sur les dunes des plages de son enfance à Carthagène.

Date : du 6 mars au 1 avril

Lieu : Galería de arte IB Isabel Bilbao-Xàbia

Horaire : du lundi au samedi de 11:00–14:00 et de 18:00–21:00

Exposition de Antonio Abellán-Xàbia

Exposition de Arlette Roldes à Benissa @ Salle d'exposition du "Centre d'Art Taller d'Ivars
Mar 31 @ 18 h 00 min – 20 h 30 min

Exposition de Arlette Roldes à Benissa

Le samedi 29 février, à 20h30, dans la salle d’exposition du « Centre d’Art Taller d’Ivars », sera inaugurée la magnifique exposition « Perception de l’expérience » de l’artiste Arlette Roldes.

L’exposition aura lieu jusqu’au 5 avril, du mardi au samedi, de 18 à 20h30.

Lieu :  Centre d’Art Taller d’Ivars-Benissa

Date : du 29 février au 5 avril

Horaire : de 18h00 à 20h30

Avr
1
mer
Exposition de Antonio Abellán-Xàbia @ Galería de arte IB Isabel Bilbao-Xàbia
Avr 1 @ 11 h 00 min – 21 h 00 min

Exposition de Antonio Abellán-Xàbia

L’artiste de Cartagena, Antonio Abellán, bien que valencien d’adoption, expose à Xàbia au mois de mars. Il le fait à la galerie d’art Isabel Bilbao avec l’exposition « Un lugar en el mundo ».

Abellán se souvient, de sa Cartagena natale, de sa maison familiale dans le centre historique, de ses parents, de ses sœurs, des femmes qui l’aidaient, des cousins, des tantes, des grands-parents et des amis qui venaient la remplir, selon ses propres termes, presque tous les jours. L’artiste évoque également les heures passées dans le laboratoire de son grand-père et de son père, les deux photographes, à regarder des images de moments intimes, familiaux, festifs, des portraits de cartes ou de studio en cours d’élaboration, où chacun semble chercher sa place dans le monde et où chaque monde correspond à une réalité, parfois proche et quotidienne, parfois lointaine et inhabituelle.

Tous, les gens dans la rue, le public dans les bars, lors d’un concert ou d’une foire, donnent une identité à leurs personnages et une vie à leur iconographie pleine de bras, de jambes, de chaussures, de regards, de vêtements, de meubles et d’ustensiles, de sols carrelés et de murs décorés de papier.

L’exposition

Dans son travail, on perçoit le mouvement et la complicité de certains couples qui dansent, le bruit des tasses et des assiettes dans un café, l’agitation d’un cabaret ou les murmures des amoureux. Le monde passe et Abellán est enchanté par une scène qu’il garde en mémoire jusqu’à ce qu’il la peigne. Parfois, il sauve des souvenirs d’enfance passés au crible du temps, ou son regard romantique se porte sur Marta, sa femme, dans la figure de chaque femme. Des idées et des comportements universels sont révélés dans une chorégraphie de personnages et d’émotions.

Dessinant avec les crayons correcteurs photographiques de l’atelier de son grand-père, coloriant des robes, des costumes ou des instruments, composant avec du papier découpé, comme le ferait un tailleur, des chemises, des rideaux ou des tabliers, et faisant briller les peaux des visages, des mains et des longues jambes de ses choristes, il finit par nous entraîner dans ces portraits de moments de passion.

Avec une plastique impeccable et son sens particulier de la beauté, Antonio Abellán choisit les thèmes parmi ses favoris, choie ses personnages et les fait parler avec un langage corporel qu’il attribue également aux objets et à l’environnement, naturel ou urbain, qui les entoure. Pour cette occasion, il a également fait de la nature le protagoniste, évoquant la flore méditerranéenne, les agaves et les cactus sur les dunes des plages de son enfance à Carthagène.

Date : du 6 mars au 1 avril

Lieu : Galería de arte IB Isabel Bilbao-Xàbia

Horaire : du lundi au samedi de 11:00–14:00 et de 18:00–21:00

Exposition de Antonio Abellán-Xàbia

Exposition de Arlette Roldes à Benissa @ Salle d'exposition du "Centre d'Art Taller d'Ivars
Avr 1 @ 18 h 00 min – 20 h 30 min

Exposition de Arlette Roldes à Benissa

Le samedi 29 février, à 20h30, dans la salle d’exposition du « Centre d’Art Taller d’Ivars », sera inaugurée la magnifique exposition « Perception de l’expérience » de l’artiste Arlette Roldes.

L’exposition aura lieu jusqu’au 5 avril, du mardi au samedi, de 18 à 20h30.

Lieu :  Centre d’Art Taller d’Ivars-Benissa

Date : du 29 février au 5 avril

Horaire : de 18h00 à 20h30

Avr
2
jeu
Marché de Pego @ Pego
Avr 2 @ 8 h 00 min – 14 h 00 min

Chaque jeudi, entre 8h et 14h, a lieu à Pego le marché hebdomadaire ( Mercadillo ) dans la Plaça del Mercat, Avenida Alacant, Carrer La Pau et Passeig Reina Sofía, ou vous trouverez des habits, objets pour la maison….

Vous pouvez au même temps vous rendre au Marché Municipal pour acheter tout ce qui concerne l’alimentation.

Marché de Xàbia @ Plaza de la Constitución
Avr 2 @ 8 h 30 min – 14 h 00 min

Marché de Xàbia

Le marché principal  à Xàbia ( Mercadillo) a lieu une fois par semaine, le jeudi.

Le Mercadillo à Xàbia – Marché à Jávea, regroupe quelques 130 stands sur la Plaza de la Constitució.

Vous y trouverez toutes sortes d’articles, textiles et vêtements, chaussures, sacs et maroquinerie, mercerie, parfumerie, quincaillerie, articles de nettoyage, épices, articles cadeaux, décoration, fruits et légumes, viandes salées et cornichons, œufs, charcuterie et conserves…….

Exposition de Arlette Roldes à Benissa @ Salle d'exposition du "Centre d'Art Taller d'Ivars
Avr 2 @ 18 h 00 min – 20 h 30 min

Exposition de Arlette Roldes à Benissa

Le samedi 29 février, à 20h30, dans la salle d’exposition du « Centre d’Art Taller d’Ivars », sera inaugurée la magnifique exposition « Perception de l’expérience » de l’artiste Arlette Roldes.

L’exposition aura lieu jusqu’au 5 avril, du mardi au samedi, de 18 à 20h30.

Lieu :  Centre d’Art Taller d’Ivars-Benissa

Date : du 29 février au 5 avril

Horaire : de 18h00 à 20h30

Avr
3
ven
Marché fruits et légumes Dénia @ Marché de fruits et légumes
Avr 3 @ 7 h 00 min – 14 h 00 min

Marché fruits et légumes Dénia

Dans la rue Magallanes, depuis la rue Diana, jusqu’à la Plaza del Convent, les agriculteurs locaux sont installés avec des fruits et légumes frais ainsi que des produits alimentaires généraux.

Environ 30 stands parfument la rue avec les arômes des fruits et légumes en nous proposons leurs produits de saison.

Ce marché attire, tant les habitants de Dénia que des alentours.

Date : Chaque vendredi matin

Horaire : 7h00 à 14h00