Brico_Depot_quitte_l'Espagne

La chaîne de magasins britannique, Brico Depôt quittera l’Espagne.

Le groupe britannique Kingfisher, présent sur le marché espagnol à travers la chaîne de bricolage Brico Depôt, a annoncé qu’il quittera la péninsule ibérique, où il possède 31 magasins, pour se concentrer dans les pays où il détient une part de marché significative.

« Nous sommes attachés à notre projet de création d’une entreprise forte et durable « , explique Véronique Laury, PDG du groupe britannique, ajoutant que  » la décision de quitter la Russie, l’Espagne et le Portugal s’inscrit dans cet engagement.

27 magasins et 2,2 millions de bénéfices en Espagne

Selon les données de l’entreprise, présente sur le marché espagnol depuis 2003, Brico Depôt Iberia compte 31 magasins ouverts en Espagne et au Portugal, dont 27 correspondent à l’Espagne, avec un total de plus de 1.700 travailleurs.

Au cours de son dernier exercice fiscal, Brico Depôt Espagne a réalisé un bénéfice d’exploitation de 2 millions de livres sterling (2,2 millions d’euros), tandis que l’entreprise portugaise a enregistré une perte d’exploitation de 2 millions de livres sterling (2,2 millions d’euros).

« Cela nous permettra d’appliquer notre stratégie avec plus de concentration et d’efficacité dans nos principaux marchés, où nous avons ou pouvons atteindre une position de leader « , a déclaré Véronique Laury.

Au troisième trimestre de l’exercice, le chiffre d’affaires de Kingfisher s’élève à 3048 millions de livres sterling (3426 millions d’euros), soit 0,2% de plus qu’un an auparavant, bien qu’en termes comparables, il ait diminué de 1,3%.

L’activité de la société dans la péninsule ibérique s’est améliorée de 0,9 % entre août et octobre pour atteindre 87 millions de livres (98 millions d’euros).

Source : eleconomista.es