Accès fermé à Cala del Francés à Xàbia

La famille Lambert, propriétaire de la pinède qui donne accès à la Cala del Francés a définitivement fermé la porte qui, jusqu’à très récemment, permettait aux baigneurs et aux visiteurs d’accéder à cette crique isolée et coquette de la côte de Xàbia.

L’accès se faisait par une porte, permettant de parcourir le chemin et de descendre à la plage pour profiter du bain, mais il ne sera plus possible car les propriétaires ont installé une nouvelle porte (en fer forgé) et ont placé jusqu’à trois cadenas pour empêcher les gens d’entrer à l’intérieur de leur propriété. En outre, ils ont complètement rénové la clôture du périmètre autour du terrain, qui a gagné en hauteur.

Selon le journal Levante-EMV, cette fermeture est due au fait que la crique est devenue trop fréquentée, surtout au cours de l’été dernier. Une fermeture qui, apparemment, les propriétaires ont notifié au Conseil municipal qui serait effectuée après l’été.

D’autre part, Ecologistas en Acción de La Marina Alta a exprimé hier dans un communiqué de presse son rejet de cette fermeture d’accès et a fait référence au fait qu’ils « devraient défendre et reconnaître le droit de passage public et le libre accès à cette crique, de la même manière qu’ils l’ont fait pour penya-segat ».

Les écologistes, soulignent qu’avant que la famille Lambert n’achète le terrain, les voisins et les pêcheurs empruntaient déjà ce chemin.

Ils se sont également rappelés qu' »il y a des décennies, il y avait une porte, mais elle n’était pas fermée. Les habitants de Xàbia se souviennent avoir emprunté ce chemin qui leur a ouvert la porte pendant plus de 25 ans. Avec la situation actuelle, nous ne pouvons plus descendre dans cette crique. On nous dit d’y accéder en suivant le bord de mer, mais c’est dangereux, car il y a un tronçon à monter et il y a un danger de chute. En fait, essayer de l’atteindre en suivant la ligne de côte est en pratique impossible pour les petits enfants, les personnes âgées, etc.

Et ils ont également fait référence au fait que les usagers de la Cala del Francés « ne sont ni meilleurs ni pires que ceux des autres zones de la côte, c’est la mairie qui n’assume pas ses obligations. En fait, il est surprenant que la crique ne soit pas encore plus sale, puisque le conseil municipal n’est pas chargé d’enlever les ordures. Parfois, ce sont les baigneurs eux-mêmes qui enlèvent les déchets et le plastique que les tempêtes ou les incivilités laissent sur la plage ».

Enfin, ce collectif a fait remarquer que la Cala del Francés « est l’un des plus beaux tronçons de notre côte et que, pour cette raison, elle doit être maintenue en bon état, propre et avec l’accès historique ouvert ».

Source : xabiaaldia.com – levante-emv.com